Aïkido traditionnel : le guide

Alain Peyrache sensei professeur d'Aïkido traditionnel

Sites de ses dojos
Voir en bas de page les liens vers les 3 sites de ses dojos
  • Lyon Tassin
  • Vilelfranche
  • Bourg en Bresse
Les portails
Du rhône 69
De l'ain 01
Le site aikido stage
Une mine d'infos
Les élèves uchi deshi ont fait de nombreux articles sur son enseignement.

un sportif vous dira je suis membre de telle fédération sportive reconnue par jeunesse et sport comme tous les sportifs..
Un pratiquant d’aïkido traditionnel lui vous dira je suis l’élève de tel maitre d’aïkido.           ... .

De la FFLAB à la FFAB : "la schizophrénique martiale"
Ce qui précède résume bien toute l'histoire de l'aïkido qui va suivre.
La FFLAB était une école d'aïkido traditionnelle ayant pour origine au départ la volonté de Me Tamura de revenir à une pratique réellement traditionnelle c'est-à-dire qui ne soit pas polluée par jeunesse et sports.
Cette école fut crée entre autre par Alain Peyrache dans son dojo de Tassin-La-Demie-Lune.
Il partira ensuite de cette école puisque celle ci est devenue la FFAB : la perte du "L" de "Libre" étant la conséquence d'une demande du ministère jeunesse et sports : "vous n'êtes plus libre si vous voulez être reconnu comme sport..."
Quand on demande l'avis d'une majorité d'incompétents il ne faut pas s'étonner du résultat...
La FFLAB devenue exactement l'inverse (FFAB) malgré les résolutions de Me Tamura "plus jamais cela..." deviendra ce que l'on connait aujourd'hui c'est-à-dire une entité dirigée par tous ceux qui à l'époque de sa création (FFLAB) se demandaient s'il était bon pour leur "carrière" de rejoindre Me Tamura. Les compte-rendus du Lyonnais sont édifiants... Le ridicule ne tue plus heureusement...
Une fois à l'intérieur ils ont pesé de tout leur poids pour reproduire le même fonctionnement sportif qu'auparavant au sein de J et S.
Me Tamura cèdera : "c'est votre problème de français : si vous pensez que c'est indispensable..."
Tout cela pour rien, pour revenir au point de départ dans une situation pire qu'avant avec le même fonctionnement sportif destructeur de l'aikido. Cette aventure a permi la création d'un monstre la 2F3A. Un concentré de tous les résidus de l'UNA...
Alain Peyrache continuera à suivre cette idée "d'aïkido traditionnel" ne pouvant supporter cette schizophrénie : prétendre faire de l'aïkido quand on fait exactement l'inverse.
Me Tamura recevra un FFLAB bis : le dojo de Bras - tant il ne se reconnaissait pas dans la FFAB. Mais que pouvait-il contre une majorité de ses élèves persuadés d'agir pour le bien de l'aïkido et de ses intérêts...
Aujourd'hui où est l'enseignement de Me Tamura à la FFAB ? Nul part, quelques illuminés essaient de récupérer à leur profit son travail et quittent cette fédération sportive avec fracas pour se déguiser afin d'être vu... D'autres sont entre les deux un peu d'un coté un peu de l'autre, un pied de chaque coté comme tous les opportunistes... Leur carrière d'aïkidoka les attends...
Conclusions
Faire un choix sport ou art ? On ne peut pas faire tout et son contraire.
Avoir les avantages sans les inconvénients est un délire de sportif...
Aussi nul que de de dire et schizophrénique que “je pratique un art non violent qui recherche l’harmonie l’aïkido tout en fonctionnant comme un sportif et en participant comme certains aux jeux de pékin ou de Moscou... Seuls les pratiquant d'aïkido traditionnel assument leur choix. Il faut être lobotomisé pour ne pas le voir.
La FFAB est dans ce délire : sportif enseigner former ses élèves à 99% de son temps la bêtise officielle comme son ennemi juré la 2f3a..Aucune différence entre les 2. Et en même temps se rassurer au dojo Bras (coté sensé être traditionnel car ils sont conscients...) où les mêmes sont sensés faire autre chose!!!
Une vaste rigolade du niveau de l'école maternelle après Lourdes il y a le dojo de Bras... il suffit d’y aller pour qu’un sportif devienne un aïkidoka traditionnel
Rituel dogmatique et incantatoire la voie du sportif schizophrène...
C'est pourquoi Me Tamura na pas d'élève qui continu son enseignement. Quand a 99% on fait autre chose c'est tout simplement impossible...